Photo © JULIO PIATTI

Cette année, à l’ombre de l’église abbatiale, les Deux Magots ont lancé, pour les beaux jours, leur nouvelle terrasse-jardin, une enclave de verdure en plein Saint-Germain. En réponse au désir de la propriétaire et présidente, Catherine Mathivat, qui souhaite donner un nouveau souffle tout en préservant l’authenticité du légendaire café-restaurant. Épaulée par Serge Bonnin, le directeur d’exploitation et toute son équipe, elle souhaite plus que jamais perpétuer l’esprit familial « d’un lieu de rencontres » privilégié pour les Parisiens. Sur la terrasse couverte, protégée par des buis taillés à la française, on se sent vraiment à l’abri du brouhaha urbain comme des aléas de la météo, que ce soit pour boire son café au calme le matin, s’adonner au rituel de l’apéritif, ou jouir d’un dîner fin entre amis. « Préserver le passé culturel » et « aller de l’avant », c’est aussi mettre à l’honneur les artistes et les intellectuels qui fréquentent le quartier confie Jacques Vergnaud, arrivé en avril en tant que directeur du Développement en charge de la communication et du renouveau de la marque. Haut lieu littéraire, l’établissement est une place culte pour tous les arts. Source d’inspiration pour les cinéastes, des Aventures de Rabbi Jacob à Intouchables, il a récemment accueilli les séances de travail du scénariste de Star Wars. Et bien sûr, l’accent est toujours autant mis sur les arts plastiques. Ainsi, fin mai aura lieu une exposition de peintures autour de l’élégance parisienne et du jazz à Saint-Germain-des-Prés (19 au 31 mai) puis en juin, dans le cadre du Parcours Saint-Germain (9 au 19 juin), ce sera un focus autour de l’artiste iranien Sepand Danesh. En perspective : une saison de rêve dans un lieu de légende !

6, place Saint-Germain-des-Prés – 75006 Paris
Tél. : 01 45 48 55 25 – www.lesdeuxmagots.fr